Presse : sauvons « Le Ravi »

Sauf forte mobilisation, la trésorerie du mensuel régional de Paca passera dans le rouge dès février.

Cet article est en accès libre. Politis ne vit que par ses lecteurs, en kiosque, sur abonnement papier et internet, c’est la seule garantie d’une information véritablement indépendante. Pour rester fidèle à ses valeurs, votre journal a fait le choix de ne pas prendre de publicité sur son site internet. Ce choix a un coût, aussi, pour contribuer et soutenir notre indépendance, achetez Politis, abonnez-vous.


Le mensuel régional « pas pareil » de la région Paca, livrant satire et enquête, est en danger. Sauf forte mobilisation, la trésorerie du journal, partie prenante de la Coordination permanente des médias libres, passera dans le rouge dès février, puis dans le noir en mars. Avec pour perspective un nouveau dépôt de bilan et le risque d’une liquidation.

En cause, la baisse des abonnements, le coût élevé de la diffusion en kiosque, le désengagement du conseil régional (sur le projet de journalisme participatif dans les quartiers populaires ou l’impossibilité de publier des annonces institutionnelles). Sans compter le risque d’une condamnation à 32 500 euros pour diffamation à la suite d’une enquête sur l’Office départemental d’éducation et de loisirs, mettant en cause deux élus varois.

L’enjeu est pourtant de nourrir un véritable débat démocratique, totalement anémié en Paca. Le Ravi lance ainsi un nouveau « couscous bang bang » sur son site, une campagne destinée à recueillir au plus vite 30 000 euros en dons et en abonnements (600 minimum). Il y a urgence.

© Politis


Haut de page

Voir aussi

Articles récents