La charge anti-Mélenchon de Thomas Guénolé

Malgré le poids du ressentiment, le politologue pose quelques bonnes questions.

Denis Sieffert  • 20 novembre 2019 abonné·es
La charge anti-Mélenchon de Thomas Guénolé
© Durant la campagne des européennes, avant la rupture.Martin Bertrand/AFP

Sans ouvrir le livre de Thomas Guénolé, ceux qu’il appelle les « jusqu’au-boutistes » du mélenchonisme n’auront aucune peine à qualifier de règlement de comptes la charge du politologue. Les circonstances de la parution, quelques mois après sa mise à l’écart, et

Envie de terminer cet article ? Nous vous l’offrons !

Il vous suffit de vous inscrire à notre newsletter hebdomadaire :

Vous préférez nous soutenir directement ?
Déjà abonné ?
(mot de passe oublié ?)