Les échos de la semaine

L'oeil de Politis sur l'actualité de la semaine en bref.

Cet article est en accès libre. Politis ne vit que par ses lecteurs, en kiosque, sur abonnement papier et internet, c’est la seule garantie d’une information véritablement indépendante. Pour rester fidèle à ses valeurs, votre journal a fait le choix de ne pas prendre de publicité sur son site internet. Ce choix a un coût, aussi, pour contribuer et soutenir notre indépendance, achetez Politis, abonnez-vous.


Environnement : La chasse aux voix des chasseurs est ouverte

Ils étaient plusieurs milliers à manifester tout d’orange vêtus, samedi 18 septembre, à Mont-de-Marsan, Amiens ou Forcalquier, pour défendre les chasses traditionnelles d’oiseaux. Un combat partagé par Xavier Bertrand. Le candidat à la présidentielle a expliqué à Amiens que les manifestants présents étaient « des ruraux qui veulent tout simplement qu’on ne leur dicte pas leur conduite et qu’on leur laisse vivre les traditions et leur passion ». Même son de cloche du côté du gouvernement, qui a mis en consultation, le 16 septembre, plusieurs arrêtés pour autoriser certaines pratiques de chasse. Une décision qui fait débat, quelques jours seulement après le congrès mondial de la nature qui s’est tenu à Marseille et la décision du Conseil d’État, début août, qui a jugé illégales certaines de ces pratiques.

Santé : Des enfants roms intoxiqués au plomb

Dans l’air, un soupçon de scandale sanitaire. Sur le sol, une concentration en plomb entre 420 et 1 480 mg/kg. C’est 7 à 27 fois plus que la valeur repère en Île-de-France (53,7 mg/kg) établie par l’agence régionale de santé (ARS). Dans le camp de Roms de la butte de Montarcy, dans le Val-d’Oise, 86 % des mineurs testés par l’ARS souffrent d’une intoxication par le plomb, ou saturnisme infantile. Une maladie aux conséquences -irréversibles sur le développement cognitif et psycho-moteur. Dans les années 1990, des associations locales alertaient déjà sur la pollution de ce site, ancienne zone d’épandage. L’ARS avait effectué une première étude en 2007, relevant une concentration en plomb bien supérieure à la valeur repère. Pourtant, les habitants du camp n’ont pas été informés des dangers qu’ils couraient et aucun dépistage sanguin n’a été effectué avant 2019.

Égalité salariale : victoire des footballeuses états-uniennes

Megan Rapinoe, flamboyante vedette de l’équipe états-unienne de football, a fini par faire plier en justice sa fédération nationale, après des années d’une lutte contre la discrimination salariale, dont elle est le fer de lance : désormais, les femmes gagneront autant que les hommes, dans un sport où Rapinoe et ses équipières dominent la planète, quand leurs homologues masculins sont dépourvus de palmarès. Aux États-Unis, cette victoire est vue comme une brèche à même d’accélérer la conquête générale de la parité économique, alors que les femmes hispaniques, les plus lésées, gagnent jusqu’à deux fois moins que les hommes.

Russie : Quand les Gafam votent Poutine…

Alexeï Navalny, le plus célèbre opposant au régime de Poutine emprisonné depuis le mois de février (qui fut empoisonné durant l’été 2020 puis sauvé in extremis dans un hôpital berlinois), avait imaginé et conçu un moyen simple de s’opposer au Kremlin : indiquer aux électeurs – dans chaque circonscription – le candidat qui, quelle que soit son étiquette, serait le mieux placé face à celui de Russie unie, le parti de Poutine, grâce à une « application pour le vote intelligent ». Mais à la veille du scrutin qui se tenait du 17 au 19 septembre, ladite appli a été bloquée et supprimée des stores de Google et d’Apple. Les partisans de Navalny accusent les deux mastodontes du Net d’avoir capitulé face au Kremlin. La démocratie (sur Internet) est parfois à géométrie variable….

Un pompier pyromane nommé Valls

Il est comme ces pyromanes, Manuel Valls, qui viennent jouir du spectacle de l’incendie qu’ils ont provoqué. Ou comme ces assassins qui vont aux obsèques de leur victime. Pour Manuel Valls, la montée en puissance médiatique d’Éric Zemmour, c’est la faute de la gauche. Pas la sienne bien sûr, la gauche de droite qui a déserté le terrain social pour courir après l’extrême droite, à en perdre haleine et honneur. Non, l’autre gauche, qu’il identifie à Assa Traoré. « Éric Zemmour d’un côté et Assa Traoré de l’autre », écrit-il dans Le JDD. Au-delà d’un parallèle évidemment ignoble, Valls oublie un détail : la jeune femme se bat pour que l’on rende justice à son frère, mort « mystérieusement » entre les mains de gendarmes, et qui se heurte à un mur d’injustice et de mauvaise foi. Elle est devenue bien malgré elle le symbole de l’antiracisme.

Blanc-seing choquant pour EDF

L’Autorité de sûreté nucléaire vient d’accorder une précieuse dispense préventive à EDF, qui envisage la construction (encore très hypothétique) de six nouveaux EPR. Le gendarme du nucléaire valide la « démarche d’exclusion de rupture » prévue par l’électricien sur d’importantes tuyauteries de ces réacteurs : leur qualité serait telle qu’elle rend inutile d’étudier des conséquences de leur rupture, jugée « extrêmement improbable ». Haut-le-cœur des anti-nucléaires, qui listent les défauts majeurs qui ont affecté des pièces maîtresses de l’EPR en construction à Flamanville, pourtant jugées irréprochables en sortie de fonderie.

La Coop des masques en danger

Créée en janvier 2021 pour répondre à la pénurie, la Coop des masques, sise près de Guingamp dans les Côtes-d’Armor, lance un appel à l’aide : faute de clients et face à la concurrence asiatique, elle est aujourd’hui au bord du dépôt de bilan. « Notre destin est dans la main de tous ceux qui peuvent acter une commande », alertait Guy Hascoët, le président du CA de la coopérative, le 20 septembre. Une grande opération de déstockage a été lancée : -30 % à -50 % pour tenter d’activer les commandes. Le temps presse !

La pauvreté attire Amazon

Le leader mondial de la vente en ligne ouvre un nouveau centre de distribution à Tijuana, au nord-ouest du Mexique. Un bâtiment de 32 000 mètres carrés, flambant neuf, pour un coût de 21 millions de dollars (17,8 millions d’euros) situé juste à côté d’un… bidonville.
L’occasion pour la firme d’exploiter une main-d’œuvre locale à bas coût pour alimenter le marché états-unien.

Sinistre substitution

Un recul de vingt ans. Le 17 septembre, à Kaboul, des ouvriers ont été vus en train d’installer un panneau à l’effigie du ministère de la Promotion de la vertu et de la Prévention du vice dans l’ancien bâtiment des Affaires féminines. Un ministère de sinistre mémoire. Chargé du respect des règles islamistes, il était connu pour ses pratiques violentes durant le premier règne des talibans en 1996.

Funérailles au rabais

Si le cercueil d’Abdelaziz Bouteflika, seul président algérien à avoir été chassé par la rue, est arrivé sur un affût de canon au cimetière d’El Alia, dans le carré réservé aux héros de la guerre d’indépendance, sa dépouille n’a pas été exposée au Palais du peuple, comme l’était celle de ses prédécesseurs. Et les médias officiels ne lui ont consacré que des brèves. Plus loquace, Emmanuel Macron a adressé ses « condoléances au peuple algérien » pour le décès de ce « partenaire exigeant pour la France »…

L’Italie en pointe

Depuis peu, les 500 000 signatures nécessaires à l’organisation automatique d’un référendum pour abroger une loi peuvent être numériques. Ainsi, dans la très catholique Italie, une consultation devra avoir lieu pour abroger l’interdiction de l’euthanasie. Et d’ici quelques jours, le nombre de signatures devrait être atteint pour un référendum en faveur de l’usage récréatif du cannabis…


Haut de page

Voir aussi

Articles récents

Campagne d’appel à dons

Appel à dons : Politis a besoin de vous !
Consultez la page dédiée à la campagne

YesYes se tient plus que jamais à votre service !

Souhaitez-vous recevoir les notifications de la rédaction de Politis ?

Ces notifications peuvent être facilement desactivées par la suite dans votre navigateur.