Parrainages : un système aussi archaïque et vicié qu’anti-démocratique

Unique long-métrage de Désiré Écaré, Visages de femmes ressort en salle. Une redécouverte.

Michel Soudais  • 23 février 2022 abonné·es
Parrainages : un système aussi archaïque et vicié qu’anti-démocratique
© La Traverse

Imaginez un premier tour sans Jean-Luc Mélenchon, Éric Zemmour et Marine Le Pen ! Cette hypothèse, volontairement provocatrice, n’a rien d’improbable. Ces trois candidats à la présidentielle ne sont pas assurés, à ce jour, de rassembler assez de parrainages d’ici au 4 mars 18h pour se présenter aux suffrages des électeurs et électrices. Ils sont pourtant régulièrement crédités de plus de 10 % dans les sondages, ce qui n’est pas le cas de Nicolas Dupont-Aignan, Philippe Poutou (avec la candidature duquel le NPA joue sa survie), Anasse Kazib, Christiane Taubira ou encore Hélène Thouy (Parti animaliste), également assez loin d’obtenir les 500 signatures nécessaires.

À lire > Notre totalisation actualisée des parrainages

Quelle serait la légitimité d’un scrutin qui écarterait un (ou des) candidat(s) représentatif(s) de plusieurs millions de citoyens ? Amputer le choix des électeurs et des électrices n’aggraverait-il pas la crise démocratique déjà patente, au risque d’un développement du recours à la violence ? Ces questions, graves, se posent d’autant plus que parmi les sept candidats ayant, à ce jour, recueilli assez de signatures pour pouvoir se présenter, plusieurs n’ont qu’une audience limitée. C’est le cas notamment de Jean Lassalle et Nathalie Arthaud. Déjà candidats en 2017, ils avaient obtenu respectivement 1,21 % et 0,61 % des suffrages exprimés. Comment justifier qu’Anne Hidalgo, crédité de 2 à 3 % dans les sondages engrange à ce jour 1.177 parrainages après avoir passé la barre des 500 signatures dès le 8 février ?

Un petit collège de notables

La cause en revient à un système institutionnel archaïque.

Envie de terminer cet article ? Nous vous l’offrons !

Il vous suffit de vous inscrire à notre newsletter hebdomadaire :

Vous préférez nous soutenir directement ?
Déjà abonné ?
(mot de passe oublié ?)
Cinéma
Temps de lecture : 11 minutes