Jean Echenoz : « Je me pose surtout des questions de forme »
Un portrait malgré soi

Culture

par

Un portrait malgré soi

Dans Je reste roi de mes chagrins, Philippe Forest imagine une pièce de théâtre mettant en scène les séances de pose entre Churchill et le peintre Sutherland, les deux découvrant qu’ils partagent un même malheur.

 lire   partager

Articles récents