blog /

Publié le 10 décembre 2009

La photo du jour : les oiseaux migrateurs disparaissent

None

Depuis quelques années, conséquence du réchauffement climatique, plus de 20 % des oiseaux migrateurs qui transitaient chaque année par le Parc national du banc d'Arguin, sur la côte de Mauritanie, ont disparu.

Ici à Copenhague, dans le brouillard, au propre comme au figuré, depuis trois jours, on ne parle plus que d'argent. Y compris pour expliquer -surtout au plus pauvres- que la lutte contre le réchauffement climatique se fera sans argent. Donc, il est clair que les petyits comptables du climat ne sont pas en voie de disparition

Illustration - La photo du jour : les oiseaux migrateurs disparaissent


Haut de page

Voir aussi

Articles récents

Campagne d’appel à dons

Appel à dons : Politis a besoin de vous !
Consultez la page dédiée à la campagne

YesYes se tient plus que jamais à votre service !

Souhaitez-vous recevoir les notifications de la rédaction de Politis ?

Ces notifications peuvent être facilement desactivées par la suite dans votre navigateur.