blog /

Publié le 12 septembre 2010

L'homme qui doit se faire un nom

None

Pierre Laurent a prononcé cet après-midi son premier discours sur la Grande scène de la Fête de l'Huma. Une première pour le nouveau secrétaire national du Parti communiste, qui a innové. Regardez bien son pupitre.

Grande scène de la Fête de l'Huma, le 12 septembre 2010.

L'an passé, Patrick Le Hyaric, pourtant simple député européen et, il est vrai, directeur de l'Humanité , n'avait pas besoin d'un banc-titre précisant sa fonction sur son pupitre pour être reconnu.

Grande scène de la Fête de l'Huma, le 13 septembre 2009.

Pas plus que Marie-George Buffet, Robert Hue ou Georges Marchais auparavant. Mais comme l'écrivait samedi ma consœur Rosalie Lucas, dans Le Parisien , «les militants ne connaissent pas toujours bien leur nouveau numéro un» . Et, on l'imagine, les téléspectateurs encore moins.


Tags

Haut de page

Voir aussi

Articles récents