Politis

Abonnez-vous à Politis

Tout Politis +

11 Par mois
  • Votre hebdomadaire et hors-série en version papier et numérique

  • Tous les articles du magazine et des articles inédits de la rédaction

  • Votre hebdo/hors-série en PDF

  • Lecture de l'hebdo/hors-série sur liseuse

Choisir cette offre
Pour toutes informations, contactez notre service Abonnement au 03 80 48 95 36 ou par e-mail à : abonnement@politis.fr

Offre découverte spéciale élections 23 numéros + 1 HS

49
Offre découverte spéciale élections 23 numéros + 1 HS
  • 23 numéros + 1 hors-série en version papier et numérique

  • Tous les articles du magazine et des articles inédits de la rédaction

  • Votre hebdo/hors-série en PDF

Je m'abonne

Web illimité

8 Par mois
  • Votre hebdomadaire et hors-série en version numérique

  • Tous les articles du magazine et des articles inédits de la rédaction

Choisir cette offre

Les autres offres

Offre découverte, administrations, offre solidaire, réabonnement…
Choisissez une offre

Soutenez la presse indépendante et découvrez les offres de notre kiosque. A partir de 8€/mois. :

blog /

Publié le 30 janvier 2014

La masturbation enseignée en maternelle, sextoys en peluche en CM1, questions gênantes sur des rumeurs ignobles

Après les âneries et insanités parvenues par internet à des dizaines de milliers de familles, la question qui se pose, n’est pas de savoir quelle est la plus glauque des « informations » distillées pour inciter des familles catholiques et musulmanes à retirer les enfants des écoles maternelles et primaires : l’apprentissage de la masturbation, les sextoys en peluche, les garçons priés de s’habiller en filles, les filles contraintes de se vêtir en garçons, éducation sexuelle avec démonstration (?), les incitations à l’homosexualité, les conférences organisés par des gays, etc. On en passe et pas des meilleures.

Première question : comment et pourquoi l’extrême droite, y compris le Front National et une frange de l’UMP, ose désormais à répandre de telles horreurs et rumeurs ne correspondant évidemment à aucune réalité. Se sent-elle à ce point portée par une nouvelle vague réactionnaire ?

Deuxième question : comment des familles, issues en général de l’enseignement public, peuvent-elles croire de telles insanités sous le seul prétexte qu’elles sont diffusées par Internet où elles continueront à tourner en boucle pendant des mois?

Qu'est-ce qui est le plus grave ????

On dira sans doute ici ou là que ce sont là des questions de « bobos », remarque qui en général sert à expliquer l’indicible. Et s’il ne s’agissait que de questions sur la nocivité d’un nouveau média dans lequel, comme dans les défilés de l’extrême-droite tout est permis sans encourir de sanctions ?

Que chacun se souvienne du succès ancien mais hélas persistant de ce faux qu’à été « Le protocole des sages de Sion » publié pour la première fois en 1901 par un officier de la police tsariste…


Haut de page

Voir aussi

Articles récents