blog /

Publié le 30 janvier 2014

La masturbation enseignée en maternelle, sextoys en peluche en CM1, questions gênantes sur des rumeurs ignobles

None

Après les âneries et insanités parvenues par internet à des dizaines de milliers de familles, la question qui se pose, n’est pas de savoir quelle est la plus glauque des « informations » distillées pour inciter des familles catholiques et musulmanes à retirer les enfants des écoles maternelles et primaires : l’apprentissage de la masturbation, les sextoys en peluche, les garçons priés de s’habiller en filles, les filles contraintes de se vêtir en garçons, éducation sexuelle avec démonstration (?), les incitations à l’homosexualité, les conférences organisés par des gays, etc. On en passe et pas des meilleures.

Première question : comment et pourquoi l’extrême droite, y compris le Front National et une frange de l’UMP, ose désormais à répandre de telles horreurs et rumeurs ne correspondant évidemment à aucune réalité. Se sent-elle à ce point portée par une nouvelle vague réactionnaire ?

Deuxième question : comment des familles, issues en général de l’enseignement public, peuvent-elles croire de telles insanités sous le seul prétexte qu’elles sont diffusées par Internet où elles continueront à tourner en boucle pendant des mois?

Qu'est-ce qui est le plus grave ????

On dira sans doute ici ou là que ce sont là des questions de « bobos », remarque qui en général sert à expliquer l’indicible. Et s’il ne s’agissait que de questions sur la nocivité d’un nouveau média dans lequel, comme dans les défilés de l’extrême-droite tout est permis sans encourir de sanctions ?

Que chacun se souvienne du succès ancien mais hélas persistant de ce faux qu’à été « Le protocole des sages de Sion » publié pour la première fois en 1901 par un officier de la police tsariste…


Haut de page

Voir aussi

Articles récents