blog /

Publié le 7 janvier 2015

Attentat à Charlie Hebdo. Mon ami Jean Cabu fait partie des 12 victimes. Je refuse les condoléances de Sarkozy et de Le Pen

None

Cabu a été tué. Je ne suis pas du genre vengeur, mais les salauds qui ont tué mon ami ne l'emporteront pas au paradis. Pour l'instant, pour lui et pour les autres je ne peux que pleurer...

Mais en aucun cas je n'accepterais les condoléances et la "condamnation" de Marine Le Pen qui a participé et participe encore à la stigmatisation des musulmans qui, dans leur immense majorité, n'ont rien à voir avec cette barbarie ! Pas plus que ne sont recevables les déclarations, et pour les mêmes raisons, de Nicolas Sarkozy qui a contribué à organiser le rejet d'une partie des Français.


Haut de page

Voir aussi

Articles récents