blog /

Publié le 1 mai 2017
Politis aussi à Bordeaux le 1er mai

Politis aussi à Bordeaux le 1er mai

A Bordeaux comme à Paris, temps pluvieux et désunion syndicale pour ce 1er mai mais une participation correcte et colorée. Politis rencontre même un candidat.

A l'image du débat qui agite la gauche depuis le 1er tour, les banderoles bordelaises variaient de "Unité syndicale contre le fascisme" à "ni patron ni patrie, ni Macron ni Le Pen" pour cette manifestation du 1er mai. Une participation plutôt correcte selon les syndicats qui annonçaient 8000 personnes et un grand nombre de jeunes ce qui était remarqué par les militants chevronnés se rappelant le défilé historique du 1er mai 2002. Malgré les averses, Politis était là et bien là ce qui lui a permis de rencontrer un candidat local qui a crevé le petit écran lors du débat à onze du premier tour en l'occurrence Philippe Poutou, lequel nous a confié avoir apprécié l'article sur sa campagne paru en mars. Au total, plusieurs exemplaires ont été achetés durant la manifestation témoignant d'une certaine reconnaissance par le mouvement social.


A Bordeaux comme à Paris, temps pluvieux et désunion syndicale pour ce 1er mai mais une participation correcte et colorée. Politis rencontre même un candidat.

Haut de page

Voir aussi

Articles récents