Sauvons Politis !

Sans un soutien massif et rapide, Politis va disparaître. Pour l’éviter, il nous faut rassembler 500 000 euros avant fin 2021.

Nous avons lancé le 18 novembre un appel urgent pour sauver le journal. Politis traverse de graves difficultés et a besoin de votre soutien pour passer ce cap. Tout de suite et de manière forte. La survie de notre journal en dépend. Nous n’avons plus que quelques mois de trésorerie. Nous avons besoin de 500 000 euros pour financer les projets qui nous permettront de relancer le journal et de regagner les deux milliers d’abonnés qui nous manquent. Aidez-nous. Soutenez-nous. Avec vous, nous pouvons sauver Politis.


Pour cela, vous avez deux possibilités:

  1. / Faire un don défiscalisé via Presse et Pluralisme . Vous bénéficiez d’une réduction d’impôt à hauteur de 66% du don versé, dans la limite de 20 % de votre revenu imposable. Un don de 100 euros ne vous coûte alors que 34 euros. Une commission de gestion de 8% est prélevé sur votre don.
    Si vous souhaitez faire un don par chèque, téléchargez ce bulletin et joignez-le à votre envoi.

  2. / Faire un don direct à l’association Pour Politis . Aucune commission : l’intégralité de votre don va au soutien de Politis.
    Si vous souhaitez faire un don par chèque, envoyez simplement votre règlement à l’orde de
    Association Pour Politis, à cette adresse : 2 impasse Delaunay, 75011 Paris


Pourquoi nous soutenir ?


Foire aux questions

De nombreux médias de presse écrite ont connu un effondrement du nombre de leurs abonnés ces dernières années. Politis est parvenu à limiter cette tendance à une lente érosion. Mais notre équilibre financier s’est fortement dégradé en 2020 et en 2021. Outre la baisse du nombre des abonnements, citons la hausse vertigineuse du prix du papier (+ 45 % en un an !), le coût de la distribution en kiosque (de l’ordre de 80 000 euros de pertes par an), la difficulté croissante à trouver des annonceurs et une baisse des aides à la presse (– 19 000 euros, soit une baisse de 15 %, cette année pour notre journal).

Face à la dégradation de notre situation financière, nous avons réagi en engageant des chantiers structurels qui nous ont permis depuis quelques semaines d’inverser la courbe et de regagner des abonnés. C’est encourageant. Mais nous avons besoin de temps pour retrouver un équilibre financier, ce qui nécessite de convaincre 2 000 abonnés supplémentaires de nous rejoindre.

Ces 500 000 euros doivent nous permettre :

  • d’investir pour transformer Politis : élaboration d'une nouvelle formule, d'un nouveau site, de nouveaux outils de communication, de nouveaux contenus éditoriaux...(nous vous fournirons des précisions dans les jours prochains).
  • de publier Politis dans des conditions normales chaque semaine pendant cette période.

Ce montant est très ambitieux. Pour autant, nous sommes optimistes, convaincus qu’un large public est conscient que Politis est plus que jamais nécessaire. Pas question à ce stade d’envisager un échec, nous parions résolument sur la réussite de cette mobilisation ! Nous vous donnons rendez-vous, sur ce site et chaque semaine dans les colonnes de vote hebdomadaire, pour suivre les évolutions de cette campagne de sauvetage et pour répondre à toutes vos questions.

Deux canaux vous sont proposés pour faire un don :

  • vous souhaitez pouvoir « défiscaliser » votre don :
    Vous pourrez bénéficier d'une déduction de 66 % de son montant sur votre prochaine déclaration d'impôts. Cependant, la plateforme Presse et Pluralisme qui recueille les sommes prélève 8 % de votre don pour ses frais de gestion.
  • vous souhaitez que l'intégralité de votre don contribue à notre campagne (don « direct ») :
    100 % de la somme que vous donnerez contribuera au sauvetage de Politis, via l'association Pour Politis. Cependant, ce don ne sera pas « défiscalisé » (pas de réduction d'impôt associée).

Cette association, créée en 2006, est l'actionnaire principal, à 74 %, de la société Politis SAS, éditrice de Politis. Elle est dirigée conjointement par l'équipe des salarié·es du journal, et par un collège composé de lectrices et lecteurs dont est issu la personne qui assure la présidence de Pour Politis. Cette structure de gouvernance, originale dans le paysage médiatique français, compte 600 membres.

Toute lectrice et tout lecteur peut librement adhérer à cette association (via le journal ou le site www.politis.fr). Au quotidien, grâce à un coordinateur salarié et une petite équipe dynamique de membres militants, Pour Politis participe chaque année à des dizaines de salons, conférences et événements à travers la France pour promouvoir le journal. Un soutien qui nous est vital.

À Politis, pas de magnat de la presse ni de banquier aux commandes. Mais vous et nous : c'est l'association Pour Politis (voir ci-dessus) qui détient 74 % des actions de la société Politis SAS, éditrice de Politis. Les 26 % restants sont détenues par sept personnes amies.

En raison des difficultés financières du journal, le recrutement a pris un peu plus de temps que prévu, mais il est aujourd'hui bouclé. Le nouveau rédacteur en chef de Politis prendra ses fonctions le 13 décembre prochain, date à laquelle nous vous le présenterons officiellement.

Les premiers retours de notre campagne de dons sont très encourageants : nous avons recueillis 150 000 euros en dix jours ! Il faut bien sûr poursuivre cet effort jusqu'à fin décembre, mais d'ores et déjà nous préparons résolument l'avenir. Quel Politis demain ? Qu'aimeriez-vous y trouver ? Votre avis nous est très précieux pour bâtir le journal que vous lirez dans les prochains mois. Plus que jamais, Politis est votre journal.

Comme vous avez pu le voir, nous collectons vos dons par différents canaux.

  • Les dons « direct » (dont l'intégralité va à Politis) nous parviennent au journal (par chèque) ou via la plateforme HelloAsso : ces sommes sont enregistrées au jour le jour ;
  • Les dons « défiscalisés » (qui ouvrent droit à une réduction d'impôt, mais sur lesquels une commission est prélevée). La plateforme Presse et Pluralisme qui les collecte nous livre le lundi une synthèse hebdomadaire des sommes collectées.

C'est le jour où cette dernière nous parvient que nous pouvons faire un point total et vous le livrer.


Haut de page

Voir aussi

Articles récents

Campagne d’appel à dons

Appel à dons : Politis a besoin de vous !
Consultez la page dédiée à la campagne

YesYes se tient plus que jamais à votre service !

Souhaitez-vous recevoir les notifications de la rédaction de Politis ?

Ces notifications peuvent être facilement desactivées par la suite dans votre navigateur.