Hors Série 66

#66 13 septembre 2017

Quel avenir pour le travail ? Autour d'André Gorz

Édito

bernard stiegler

  • « Il faut réinventer le travail »

gorz en personne

  • Christophe Fourel : Il se demandait : « Quand suis-je moi-même ? »
  • Bonnes feuilles : Lettre à G • Une constante révolution de la pensée, par Robert Chenavier
  • David Geselson : « L’amour, un espace de résistance à la barbarie »
  • André Gorz, alias Michel Bosquet…, par Serge Lafaurie

ses influences

  • Métamorphoses de la liberté, par Thimotée Duverger
  • Pour commencer, Marx, par Richard Sobel
  • André Gorz, un philosophe sartrien, par Françoise Gollain
  • Pour une lecture inspirée d’Ivan Illich, par Thierry Paquot

la fin du travail

  • Le travail entre aliénation et émancipation, par Carlo Vercellone
  • Vive l’auto-organisation !, par Jean-Louis Laville
  • Un avenir possible et souhaitable, par Roger Sue
  • La vraie vie commence hors du travail, par Dominique Méda

portfolio

  • Le travail d’hier à aujourd’hui

gorz, la politique et les luttes sociales

  • Passer de la politique au politique, par Dick Howard
  • Le double chantier de la réduction du temps de travail, par Pierre Larrouturou
  • Pour un revenu universel, par Benoît Hamon • Il cherchait le monde d’après, par Clémentine Autain
  • Thomas Coutrot : « Gorz avait tiré un trait sur les luttes salariales »

sortir du capitalisme

  • André Gorz face à la crise du capitalisme, par Anselm Jappe
  • Les valeurs du convivialisme, par Alain Caillé
  • Quand la réalité rattrape l’utopie • Un second souffle pour les Scop-Ti
  • L’épanouissement tous azimuts des facultés humaines, par Willy Gianinazzi

Et ailleurs

  • Allemagne : du « travailler dur » au « travailler mieux »
  • Aux États-Unis, un sujet qui fait débat

pour aller plus loin


Articles récents