Agir pour le Darfour

«La situation des populations civiles au Darfour ne cesse de se détériorer » , rappelle Amnesty international. La population civile, l’Union africaine et les groupes d’opposition armée du Darfour, ainsi que la quasi-totalité des partis politiques soudanais, demandent le transfert des opérations de maintien de la paix aux Nations unies mais « le président du Soudan continue de s’y opposer. » Pour joindre votre voix à l’appel d’Amnesty International, l'organisation propose d'écrire en masse au président…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.
Haut de page

Voir aussi

Articles récents

Campagne d’appel à dons

Appel à dons : Politis a besoin de vous !
Consultez la page dédiée à la campagne

YesYes se tient plus que jamais à votre service !

Souhaitez-vous recevoir les notifications de la rédaction de Politis ?

Ces notfications peuvent être facilement desactivées par la suite dans votre navigateur.