Injuste temps partiel

Le temps partiel est, avec la précarité de l'emploi, à laquelle il est souvent associé dans les « petits boulots », la principale explication de la « pauvreté salariale » en expansion. C'est un facteur majeur de creusement des inégalités de revenus et de discrimination économique envers les femmes. Sa part dans l'emploi total est passée de 8 % à 17 % entre 1975 et 2005. Il concerne aujourd'hui plus de 4 millions de travailleurs. Mais sa répartition est très inégale selon le sexe et la qualification. On l'a…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 5€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents

Campagne d’appel à dons

Appel à dons : Politis a besoin de vous !
Consultez la page dédiée à la campagne

YesYes se tient plus que jamais à votre service !

Souhaitez-vous recevoir les notifications de la rédaction de Politis ?

Ces notifications peuvent être facilement desactivées par la suite dans votre navigateur.