Pour l’habitat mobile

Halém, l’association des habitants de logements éphémères ou mobiles, cherche à faire reconnaître l'égalité de droits de tous les citoyens « quels que soient leurs choix de mode de vie et d'habitat » . Il s'agit pour les « halémois » d'un choix d'une vie plus mobile, « plus indépendante et plus proche de la nature » . Etant donné que la décence du logement éphémère dépend en grande partie du terrain sur lequel il est situé, « nous cherchons à créer, a titre expérimental, des terrains de vie » . Conçus sur…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.
Haut de page

Voir aussi

Articles récents

Campagne d’appel à dons

Appel à dons : Politis a besoin de vous !
Consultez la page dédiée à la campagne

YesYes se tient plus que jamais à votre service !

Souhaitez-vous recevoir les notifications de la rédaction de Politis ?

Ces notfications peuvent être facilement desactivées par la suite dans votre navigateur.