Avanim

Quatrième film de Raphaël Nadjari, Avanim est le portrait sensible d'une femme d'aujourd'hui habitant Israël, qui cherche sa liberté entre son besoin d'amour, une société patriarcale et les discriminations sexistes, notamment des communautés religieuses. Un très beau film empathique. Avanim, Raphaël Nadjari, Éditions Montparnasse.
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Depuis 2018, on « revient à l’école de l’ordre, plus verticale »

Société accès libre
par ,

 lire   partager

Articles récents

Souhaitez-vous recevoir les notifications de la rédaction de Politis ?

Ces notfications peuvent être facilement desactivées par la suite dans votre navigateur.