Un festival essentiel

À Biarritz, jusqu’au 25 janvier, le Festival international des programmes audiovisuels bat son plein (voir Politis n° 1035). Si les professionnels des médias viennent ici pour faire leur marché, l’intérêt du festival est d’être ouvert au public. Avec une programmation éclectique, et plus de 150 œuvres proposées. À la carte, se bousculent ainsi Automne allemand, de Michaël Gaumnitz, autour de la dénazification de l’après-guerre, Argentina, punt i seguit, sur les disparus post-dictature, The Choir, sur la…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 5€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Droit à l’avortement, cause universelle

Éditorial accès libre
par ,

 lire   partager

Articles récents

Campagne d’appel à dons

Appel à dons : Politis a besoin de vous !
Consultez la page dédiée à la campagne

YesYes se tient plus que jamais à votre service !

Souhaitez-vous recevoir les notifications de la rédaction de Politis ?

Ces notifications peuvent être facilement desactivées par la suite dans votre navigateur.