Gigue cosmique

« 2032 » permet de retrouver Gong comme jamais depuis 35 ans.

Gong, groupe mythique des années 1970, tendance baba cool et communautés à la campagne. Fondé par Daevid Allen après son départ de Soft Machine, qu’il avait monté avec Kevin Ayers et Robert Wyatt. Gong et la planète du même nom, totalement loufoque, habitée par les pothead pixies, les lutins à tête de pot, qui se déplacent en théières volantes. Musicalement : un mélange de lignes répétitives (Daevid Allen a joué un temps avec Terry Riley), de jazz, d’envolées de guitares qui n’oublient pas certaines leçons…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 5€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents

Campagne d’appel à dons

Appel à dons : Politis a besoin de vous !
Consultez la page dédiée à la campagne

YesYes se tient plus que jamais à votre service !

Souhaitez-vous recevoir les notifications de la rédaction de Politis ?

Ces notifications peuvent être facilement desactivées par la suite dans votre navigateur.