Le drôle de jeu de la Fifa

À la veille de la Coupe
du monde, une enquête sur les financements occultes de la Fédération internationale de football.

La Coupe du monde de football peut rapporter gros. Bien plus qu’une simple compétition sportive, elle représente un marché en or pour une multitude de marques : vêtements, boissons gazeuses, hamburgers, voitures… Pendant un mois, tout est repeint aux couleurs du ballon rond. Derrière l’estampillage « Mondial », une seule société gère les droits télévisés et de sponsoring de la Fifa. Installée en Suisse, ISL (International Sport and Leisure) possède l’exclusivité des droits de marketing des coupes du monde…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 5€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents

Campagne d’appel à dons

Appel à dons : Politis a besoin de vous !
Consultez la page dédiée à la campagne

YesYes se tient plus que jamais à votre service !

Souhaitez-vous recevoir les notifications de la rédaction de Politis ?

Ces notifications peuvent être facilement desactivées par la suite dans votre navigateur.