Dossier : Crise sociale : à force de mépris

Rencontre avec un « manipulé »

Il ne se nomme pas Jim. Mais c’est sous ce prénom que cet élève de terminale S souhaite qu’on parle de lui. Une nouvelle identité pour un nouveau statut. Bien droit sur un amas de poubelles placées en quinconce devant l’entrée du lycée Claude-Monet, dans le XIIIe arrondissement de Paris, Jim galvanise ses congénères via l’ampli Fender de sa guitare basse, qu’il porte en bandoulière. Il vient de faire voter la grève et le blocus de son lycée par ses camarades en tournant le dos au proviseur. « Les gens qui…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 5€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents

Campagne d’appel à dons

Appel à dons : Politis a besoin de vous !
Consultez la page dédiée à la campagne

YesYes se tient plus que jamais à votre service !

Souhaitez-vous recevoir les notifications de la rédaction de Politis ?

Ces notifications peuvent être facilement desactivées par la suite dans votre navigateur.