Dossier : Obama, one more time ?

Les raisons de la déception

Le style de Barack Obama est souvent passé pour un manque de pugnacité. Peut-il reconquérir la partie désillusionnée de son électorat ? État des troupes.

Chet Whye est un supporter de la première heure de Barack Obama. Il dirige « Harlem4Obama », un groupe créé en 2008 dans le quartier noir de New York, Harlem, pour mobiliser autour de la candidature du Démocrate. Pour son héros, il a tenu des réunions, levé des fonds en vendant des tee-shirts et des stylos, et recruté pas moins de 2 700 volontaires pour faire du porte-à-porte et passer des appels téléphoniques afin de faire basculer les indécis. En deux mois, ces volontaires auraient convaincu 3 000…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 5€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Au lycée, le SOS des SES

Société accès libre
par ,

 lire   partager

Articles récents

Campagne d’appel à dons

Appel à dons : Politis a besoin de vous !
Consultez la page dédiée à la campagne

YesYes se tient plus que jamais à votre service !

Souhaitez-vous recevoir les notifications de la rédaction de Politis ?

Ces notifications peuvent être facilement desactivées par la suite dans votre navigateur.