Île de la Réunion

Cet article est en accès libre. Pour rester fidèle à ses valeurs, votre journal a fait le choix de ne pas se financer avec la publicité. C’est la seule garantie d’une information véritablement indépendante. Ce choix a un coût, aussi, pour contribuer et soutenir notre indépendance : achetez Politis, abonnez-vous.


À l’issue de plusieurs semaines d’émeutes en raison de la vie chère,
le préfet de l’île de La Réunion, Michel Lalande, a fini, après concertation, par présenter une liste de produits qui devront être soumis à une baisse des prix. L’Observatoire des prix de La Réunion veillera à l’application de la mesure, en contrôlant régulièrement ces produits baptisés « solidaires ». La baisse prévue est de 17 % en moyenne.


Haut de page

Voir aussi

Articles récents

Campagne d’appel à dons

Appel à dons : Politis a besoin de vous !
Consultez la page dédiée à la campagne

YesYes se tient plus que jamais à votre service !

Souhaitez-vous recevoir les notifications de la rédaction de Politis ?

Ces notifications peuvent être facilement desactivées par la suite dans votre navigateur.