« La Poussière du temps », de Theo Angelopoulos : La même histoire

La Poussière du temps , de Theo Angelopoulos, raconte un amour qui traverse pays et époques.

Il y a un peu plus d’un an disparaissait Theo Angelopoulos. Les circonstances de son décès ne sont pas anodines : alors qu’une moto avait percuté le cinéaste, il a fallu attendre longtemps avant qu’une ambulance en état de marche n’arrive sur les lieux. Ainsi, l’un des cinéastes les plus en prise avec l’histoire de la Grèce est mort en partie à cause de la situation dramatique que connaît son pays. Cette triste histoire résonne particulièrement avec le mouvement du récit de son dernier film achevé (en…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 5€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents

Campagne d’appel à dons

Appel à dons : Politis a besoin de vous !
Consultez la page dédiée à la campagne

YesYes se tient plus que jamais à votre service !

Souhaitez-vous recevoir les notifications de la rédaction de Politis ?

Ces notifications peuvent être facilement desactivées par la suite dans votre navigateur.