Se soigner n’est pas un luxe

La sénatrice Aline Archimbaud a remis quarante propositions au Premier ministre pour des changements « urgents et à notre portée » afin de garantir l’accès aux soins des plus démunis.

La fraude à la Sécurité sociale ne représente que 0,021 % du déficit du régime général en 2011. C’est ce que rappelle la sénatrice de Seine-Saint-Denis Aline Archimbaud (EELV) dans son rapport de mission sur l’accès aux soins des plus démunis, commandé en mars par le Premier ministre et remis le 24 septembre. La chasse aux fraudeurs ne permettra donc pas de redresser les comptes. Par ailleurs, sur les 4,7 millions de personnes éligibles à la couverture maladie universelle complémentaire (CMU-C), le taux de…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents

Campagne d’appel à dons

Appel à dons : Politis a besoin de vous !
Consultez la page dédiée à la campagne

YesYes se tient plus que jamais à votre service !

Souhaitez-vous recevoir les notifications de la rédaction de Politis ?

Ces notifications peuvent être facilement desactivées par la suite dans votre navigateur.