Lettres d’Europe

Que peuvent les écrivains dans une Europe malade ? Les rencontres « Lettres d’Europe et d’ailleurs » réunissent sur ces thèmes des écrivains confirmés.

Cet article est en accès libre. Pour rester fidèle à ses valeurs, votre journal a fait le choix de ne pas se financer avec la publicité. C’est la seule garantie d’une information véritablement indépendante. Ce choix a un coût, aussi, pour contribuer et soutenir notre indépendance : achetez Politis, abonnez-vous.


Que peuvent les écrivains dans une Europe malade ? Quel type d’engagement leur est-il encore possible d’assumer ? Les rencontres « Lettres d’Europe et d’ailleurs », organisées par l’association des Amis du roi des Aulnes et le centre franco-allemand de Provence, réunissent sur ces thèmes des écrivains confirmés, tels l’Allemand Christoph Hein ou le Belge Erwin Mortier, et d’autres plus jeunes, comme le Hongrois György Dragoman, la Suisse Monica Cantieni ou la Française Alice Zeniter. Ce sera aussi l’occasion de (re)découvrir l’œuvre d’Annemarie Schwarzenbach (1908-1942).


Lettres d’Europe et d’ailleurs , du 29 novembre au 1er décembre, Aix-en-Provence. www.cfaprovence.com

Haut de page

Voir aussi

Paul Veyne : « La fascination pour l'Antiquité ne m'a jamais quitté »

Idées accès libre
par ,

 lire   partager

Articles récents

Campagne d’appel à dons

Appel à dons : Politis a besoin de vous !
Consultez la page dédiée à la campagne

YesYes se tient plus que jamais à votre service !

Souhaitez-vous recevoir les notifications de la rédaction de Politis ?

Ces notifications peuvent être facilement desactivées par la suite dans votre navigateur.