Utopies réalistes

Ce qui est parfois désespérant, ce n’est pas l’absence de solutions, c’est le manque d’articulation avec les forces politiques existantes.

En France, fonder un nouveau mouvement politique relève de la gageure. Au cours des trois dernières décennies, seuls les Verts, en 1984, et le Parti de gauche, en 2009, ont à peu près réussi leur coup. Mais sans jamais pouvoir déloger les dinosaures socialistes de leur position dominante au sein de la gauche. Saluons donc comme il se doit l’audace de l’économiste Pierre Larrouturou avec sa Nouvelle Donne, nommée ainsi en référence au New Deal de Roosevelt. Nul ne peut prédire l’avenir de ce mouvement porté…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 5€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Paul Veyne : « La fascination pour l'Antiquité ne m'a jamais quitté »

Idées accès libre
par ,

 lire   partager

Articles récents

Campagne d’appel à dons

Appel à dons : Politis a besoin de vous !
Consultez la page dédiée à la campagne

YesYes se tient plus que jamais à votre service !

Souhaitez-vous recevoir les notifications de la rédaction de Politis ?

Ces notifications peuvent être facilement desactivées par la suite dans votre navigateur.