Dossier : Peut-on encore aimer le foot ?

Terrain de suspicion

Stéphane Beaud propose un regard sur les Bleus qui donne à réfléchir sur les fractures de notre société.

Après Traîtres à la nation ?, publié en 2011, le sociologue Stéphane Beaud prolonge son travail original sur le football français avec Affreux, riches et méchants ? Dans les deux cas, le point d’interrogation du titre signale que la stigmatisation des joueurs de l’équipe de France de football – puisque c’est d’eux qu’il s’agit – n’est pas le point de vue de l’auteur. C’est cette stigmatisation par les médias et par une partie de l’opinion que le sociologue interroge. Chemin faisant, il interroge toutes les…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Depuis 2018, on « revient à l’école de l’ordre, plus verticale »

Société accès libre
par ,

 lire   partager

Articles récents

Souhaitez-vous recevoir les notifications de la rédaction de Politis ?

Ces notfications peuvent être facilement desactivées par la suite dans votre navigateur.