Le nouveau gouvernement de Manuel Valls

Quatre départs, six entrants et trois modifications de portefeuille. Peu de changement dans le nouveau gouvernement.

Cet article est en accès libre. Pour rester fidèle à ses valeurs, votre journal a fait le choix de ne pas se financer avec la publicité. C’est la seule garantie d’une information véritablement indépendante. Ce choix a un coût, aussi, pour contribuer et soutenir notre indépendance : achetez Politis, abonnez-vous.


Le nouveau gouvernement de Manuel Valls a été annoncé, ce mardi par le secrétaire général de l'Elysée Jean-Pierre Jouyet.

Pas de grand changement mais quatre départs (Arnaud Montebourg, benoît Hamon, Aurélie Filippetti et Frédéric Cuvillier) et six nouveaux entrants dont deux ministres :

  • Emmanuel Macron, ancien secrétaire général de l'Elysée, issu des milieux bancaires et social-libéral assumé, devient ministre de l'économie et du numérique, récupérant le poste d'Arnaud Montebourg.

Économie et Finances restent scindées en deux ministères, Michel Sapin, restant ministre des Finances et des Comptes publics.

  • Patrick Kanner devient ministre de la jeunesse et des sports.

Les quatre nouveaux secrétaires d'État sont :

Myriam El Khomri, secrétaire d'Etat chargée de la politique de la ville

Pascale Boistard, secrétaire d'Etat chargée des droits des femmes

Alain Vidalies, secrétaire d'état chargé des transports, de la mer et de la pêche.

Thomas Thevenoud, secrétaire d'Etat chargé du commerce extérieur, de la promotion du tourisme et des Français de l'étranger

Certains membres de l'ancien gouvernement changent de portefeuille.

  • Najat Vallaud Belkacem est ainsi nommée ministre de l'Éducation nationale, de l'Enseignement supérieur et de la Recherche, remplaçant Benoît Hamon.

  • Fleur Pellerin devient ministre de la Culture et de la Communication, à l'ancien poste d'Aurélie Filippetti.

  • Marisol Touraine reste pour sa part ministre des Affaires Sociales et de la Santé mais ajoute les Droits des Femmes à son portefeuille.

Pas de changement dans les autres ministères :

  • Stéphane Le Foll, au ministère de l'Agriculture, de l'Agro-alimentaire et de la Forêt, porte-parole du gouvernement

  • Laurent Fabius, au ministère des Affaires étrangères et du Développement international

  • Jean-Yves Le Drian, au ministère de la Défense

  • Ségolène Royal, au ministère de l'Écologie, du Développement durable et de l'Énergie

  • Christiane Taubira, garde des sceaux et ministre de la Justice

  • Michel Sapin, au ministère des Finances et des Comptes publics

  • Bernard Cazeneuve reste ministre de l'Intérieur

  • Sylvia Pinel, au ministère du au Logement

  • François Rebsamen comme ministre du Travail, de l'Emploi et du Dialogue Social

  • Marylise Lebranchu au ministère de la Décentralisation et de la Fonction publique

  • George Pau Langevin, au ministère de l'Outre-mer

Treize secrétaires d'État sont reconduits :

Jean-Marie Le Guen (relations avec le parlement)
Harlem Désir (affaires européennes)
Ségolène Neuville (personnes handicapées et lutte contre l’exclusion)
Laurence Rossignol (famille, personnes âgées et autonomie)
Annick Girardin (développement et francophonie)
Geneviève Fioraso (enseignement supérieur et recherche)
Thierry Mandon (réforme de l’Etat)
Christian Eckert (budget)
Kader Arif (anciens combattants)
Axelle Lemaire (numérique)
André Vallini (réforme territoriale)
Carole Delga (commerce)
Thierry Braillard (sports)


Photo : DOMINIQUE FAGET / AFP

Haut de page

Voir aussi

Articles récents

Campagne d’appel à dons

Appel à dons : Politis a besoin de vous !
Consultez la page dédiée à la campagne

YesYes se tient plus que jamais à votre service !

Souhaitez-vous recevoir les notifications de la rédaction de Politis ?

Ces notifications peuvent être facilement desactivées par la suite dans votre navigateur.