Se faire désensibiliser aux pollens

Les désensibilisations sont efficaces à 70 %.

Que faire ? Chaque printemps s’accompagne de la prolifération des pollens, auxquels environ 20 % de la population est allergique. Une intolérance qui se traduit par une rhinite allergique, le fameux rhume des foins. Et, contre les yeux qui piquent, les éternuements et la gorge irritée, il y a peu de solutions : s’enfermer chez soi, prendre un traitement antihistaminique – aux effets secondaires parfois gênants – ou bien entreprendre une désensibilisation. Cette dernière vise à rendre progressivement…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents

Souhaitez-vous recevoir les notifications de la rédaction de Politis ?

Ces notfications peuvent être facilement desactivées par la suite dans votre navigateur.