La droite à l’assaut des quartiers

Renforcé par des victoires locales, le think tank « France fière », lié aux Républicains, veut mobiliser les quartiers avec un discours libéral-conservateur. Une stratégie qui montre déjà ses limites.

Un escadron de « patriotes » en costume propret, musulmans et « issus des quartiers populaires » : voilà l’atout qu’une partie des Républicains (LR) pourrait sortir pour ses prochaines batailles électorales. Quelques victoires symboliques ont prouvé qu’elle pouvait l’emporter dans l’électorat populaire et faire recette parmi les musulmans, malgré la ligne islamophobe de Nicolas Sarkozy. À un an de la primaire LR, les francs-tireurs se mettent en ordre de bataille dans l’ombre d’Alain Juppé. Samedi 26…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 5€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Au lycée, le SOS des SES

Société accès libre
par ,

 lire   partager

Articles récents

Campagne d’appel à dons

Appel à dons : Politis a besoin de vous !
Consultez la page dédiée à la campagne

YesYes se tient plus que jamais à votre service !

Souhaitez-vous recevoir les notifications de la rédaction de Politis ?

Ces notifications peuvent être facilement desactivées par la suite dans votre navigateur.