Le PC fait de la résistance

Les communistes contestent toujours les conditions imposées pour parvenir à des listes régionales de large union.

À trois mois des élections régionales, le Parti communiste s’est réuni du 28 au 30 août, comme chaque année, en surplomb de la vallée de la Maurienne, dans la station des Karellis (Savoie), pour son université d’été. Le ciel est au beau fixe, mais les esprits sont pessimistes. Peu audible dans les médias, désorienté par l’échec de Syriza en Grèce, en désaccord larvé avec ses « partenaires » du Front de gauche : le PCF est guetté par le repli sur soi, et les appels des militants au « renouveau » peinent à…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents

Campagne d’appel à dons

Appel à dons : Politis a besoin de vous !
Consultez la page dédiée à la campagne

YesYes se tient plus que jamais à votre service !

Souhaitez-vous recevoir les notifications de la rédaction de Politis ?

Ces notifications peuvent être facilement desactivées par la suite dans votre navigateur.