Toni Morrison, l’expérience du corps noir

Toni Morrison publie Délivrances, un roman percutant sur les États-Unis, le racisme quotidien et la violence physique.

Cet été, l’actualité littéraire américaine a été marquée par la sortie du livre du journaliste afro-américain Ta-Nehisi Coates, Between the World and Me 1, un livre qui démontre comment le racisme est avant tout une histoire d’agression physique. Best-seller, l’essai a été salué, dès sa parution, comme le premier livre analysant en profondeur l’Amérique post-Ferguson. Parmi les admirateurs de Coates, l’écrivaine Toni Morrison, 84 ans, prix Nobel de littérature, qui n’hésite pas à le comparer à James…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Debout les festivals !

Tribunes accès libre
par ,

 lire   partager

Articles récents

Campagne d’appel à dons

Appel à dons : Politis a besoin de vous !
Consultez la page dédiée à la campagne

YesYes se tient plus que jamais à votre service !

Souhaitez-vous recevoir les notifications de la rédaction de Politis ?

Ces notfications peuvent être facilement desactivées par la suite dans votre navigateur.