Smart rétrécit les salaires

Les 800 ouvriers de l’usine Smart de Hambach travaillent désormais 39 heures payées 37.

Cet article est en accès libre. Pour rester fidèle à ses valeurs, votre journal a fait le choix de ne pas se financer avec la publicité. C’est la seule garantie d’une information véritablement indépendante. Ce choix a un coût, aussi, pour contribuer et soutenir notre indépendance : achetez Politis, abonnez-vous.


Les 800 ouvriers de l’usine Smart de Hambach (Moselle) travaillent désormais 39 heures payées 37. Pour contourner le veto des syndicats majoritaires (CGT et CFDT), la direction a organisé, en septembre 2015, une consultation des employés, sur fond de menace de fermeture de l’usine, qui a abouti à 56 % de votes favorables. Cet accord, appliqué depuis le 2 octobre, aurait déjà permis la suppression d’une quarantaine d’emplois intérimaires, selon l’AFP.


Haut de page

Voir aussi

Articles récents

Campagne d’appel à dons

Appel à dons : Politis a besoin de vous !
Consultez la page dédiée à la campagne

YesYes se tient plus que jamais à votre service !

Souhaitez-vous recevoir les notifications de la rédaction de Politis ?

Ces notifications peuvent être facilement desactivées par la suite dans votre navigateur.