« Orpheline », d'Arnaud des Pallières : Quatre filles seules pour une personne

Dans Orpheline, Arnaud des Pallières dresse le portrait d’une jeune femme à travers différents moments de sa vie.

Le fait que quatre comédiennes interprètent une femme à quatre âges de sa vie – 27, 20, 13 et 6 ans –, tout en portant chacune un prénom différent, n’est pas un caprice de cinéaste. Certes, le spectateur peut en être perturbé, même si certains indices créent une continuité, comme la présence d’une époque à l’autre d’un même personnage. Ainsi, le père de l’adolescente et celui de la fillette de 6 ans se confondent (Nicolas Duvauchelle). Mais l’unité d’Orpheline, le cinquième long métrage d’Arnaud des Pallières, se situe sur un autre plan et finit par résonner avec force à travers une construction narrative singulière, qui laisse place à l’imaginaire du spectateur.

Le film commence avec Renée (Adèle Haenel), institutrice dans un quartier populaire, engagée dans son métier comme dans sa relation avec Darius (Jalil Lespert). Simultanément, une femme du genre « fatale » (Gemma Arterton) est en train de sortir de prison. Ce seul montage « parallèle » laisse à penser que ces deux lignes de récit vont se rejoindre. Et, en effet, des policiers font intrusion chez Darius et Renée pour arrêter celle-ci. Renée est rattrapée par son passé, dont son compagnon ignore tout, y compris son vrai patronyme. L’incarcération de Renée s’accompagne d’une autre nouvelle : elle est enceinte.

Il reste 61% de l'article à lire.

   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 5€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents

Campagne d’appel à dons

Appel à dons : Politis a besoin de vous !
Consultez la page dédiée à la campagne

YesYes se tient plus que jamais à votre service !

Souhaitez-vous recevoir les notifications de la rédaction de Politis ?

Ces notifications peuvent être facilement desactivées par la suite dans votre navigateur.