Bac Blanquer ou bac bloqué ?

Alors que les vacances de février ont débuté, la mobilisation contre la réforme voulue par le ministre de l’Éducation n’a pas l’intention de prendre de congés.

Ils et elles sont plus de quatre-vingts venu·es de lycées de toute la France, samedi 8 février à Paris. Une seule envie les anime : continuer de se mobiliser contre la réforme Blanquer du baccalauréat. « Notre objectif est de trouver de nouvelles actions à mener en France contre cette réforme », assure Maël Cueye, lycéen niçois de 17 ans. Les « E3C », épreuves communes de contrôle continu, sont au cœur des échanges de cette coordination nationale lycéenne (CNL) des 8 et 9 février. « On veut leur…

Il reste 92% de l'article à lire.

   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents

Campagne d’appel à dons

Appel à dons : Politis a besoin de vous !
Consultez la page dédiée à la campagne

YesYes se tient plus que jamais à votre service !

Souhaitez-vous recevoir les notifications de la rédaction de Politis ?

Ces notfications peuvent être facilement desactivées par la suite dans votre navigateur.