Une suite d’Outrages

Nathan Réra mène une enquête fascinante sur la restitution par l’écrit puis par le cinéma, notamment par Brian De Palma, d’un crime de guerre.

Dix-huit novembre 1966. Cinq GI enlèvent une jeune femme dans un hameau au sud du Vietnam. Menés par le sergent Gervase, ils font de la victime, Phan Thi Mao, leur prisonnière, avant de la violer et de l’exécuter. Parmi les soldats présents, seul Robert Storeby refuse de violenter la jeune femme. Il tente de la soigner, lui offre de la nourriture et songe à lui sauver la vie, avant d’être coupé dans son élan par l’un de ses compagnons. Au retour de mission, malgré les intimidations, Storeby dénonce les…

Il reste 87% de l'article à lire.

   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Ouvrez les fenêtres, lisez la presse indépendante

Tribunes accès libre
par ,

 lire   partager

COP 26 : la fin du blabla ?

Écologie
par ,

 lire   partager

Articles récents

Campagne d’appel à dons

Appel à dons : Politis a besoin de vous !
Consultez la page dédiée à la campagne

YesYes se tient plus que jamais à votre service !

Souhaitez-vous recevoir les notifications de la rédaction de Politis ?

Ces notifications peuvent être facilement desactivées par la suite dans votre navigateur.