Michel Leclerc : À l ’école de la Résistance

Réalisé par Michel Leclerc, un documentaire retrace l’histoire de la Maison d’enfants de Sèvres.

Octobre 1941. Yvonne Hagnauer, alias Goéland, et Roger Hagnauer, dit Pingouin, fondent la Maison d’enfants de Sèvres. Sous l’égide du Secours national, ils se promettent d’y accueillir les Franciliens victimes de la faim, leur offrant foyer et éducation. Toutefois, à partir de 1942, Sèvres recueille de plus en plus d’orphelins de la guerre, fils de résistants, rescapés de bombardements, filles de juifs déportés.

Pour protéger les fugitifs, Goéland falsifie les identités. Elle élabore avec eux des biographies alternatives et ment aux autorités. On affiche les photographies de Pétain lorsque les envoyés du gouvernement viennent visiter les lieux. On les fait tomber dès que ceux-ci s’éloignent.

Michel Leclerc, cinéaste connu pour avoir réalisé en 2010 Le Nom des gens, entretient avec la Maison d’enfants de Sèvres une relation personnelle.

Il reste 54% de l'article à lire.

   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 5€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Paul Veyne : « La fascination pour l'Antiquité ne m'a jamais quitté »

Idées accès libre
par ,

 lire   partager

Articles récents

Campagne d’appel à dons

Appel à dons : Politis a besoin de vous !
Consultez la page dédiée à la campagne

YesYes se tient plus que jamais à votre service !

Souhaitez-vous recevoir les notifications de la rédaction de Politis ?

Ces notifications peuvent être facilement desactivées par la suite dans votre navigateur.