« The Parade », de Si Lewen : Sombre défilé

Le Musée d’art et d’histoire du judaïsme présente The Parade, de Si Lewen, qui figure avec une rare force expressive les horreurs de la guerre.

Un large public, espérons-le, sera amené à découvrir l’œuvre de Si Lewen – artiste états-unien d’origine polonaise, encore peu connu en Europe – grâce à l’exposition que le Musée d’art et d’histoire du judaïsme, à Paris, consacre à The Parade (Le Défilé), sa création picturale la plus emblématique, réalisée à la suite du choc de la découverte des camps de concentration nazis. Si Lewen, de son vrai nom Yeshaya Lewin, est né à Lublin, en Pologne, le 8 novembre 1918, soit trois jours avant l’armistice signant…

Il reste 87% de l'article à lire.

   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 5€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents

Campagne d’appel à dons

Appel à dons : Politis a besoin de vous !
Consultez la page dédiée à la campagne

YesYes se tient plus que jamais à votre service !

Souhaitez-vous recevoir les notifications de la rédaction de Politis ?

Ces notifications peuvent être facilement desactivées par la suite dans votre navigateur.