Politis

Abonnez-vous à Politis

Soutenez la presse indépendante et découvrez les offres de notre kiosque. A partir de 5€/mois. :

Politis Web illimité

5 par mois Offre de lancement
  • Accès Web illimité fixe et mobile
  • Politis en PressView (liseuse)
  • L’application mobile sur AppStore et GooglePlay
  • Accès aux archives (32 000 articles)
Choisir cette offre

Tout Politis

Votre hebdo, partout, tout le temps.

9 par mois Offre de lancement
Abonnement Tout Politis
  • Abonnement papier : 46 N° + 2 hs en prélèvement automatique à durée libre
  • Politis web illimité (accès web + archives + liseuse + applis mobiles) offert !
  • Un DVD sélectionné par la rédaction offert !
Je m'abonne

Les autres offres

Offre découverte, administrations, offre solidaire, anciens numéros, réabonnement…

blog /

Publié le 4 mai 2010

Ce que disent les pubs du New York Times

Allez, ça n'a pas toujours de rapport avec les négociations sur le nucléaire à l'ONU, mais ce sont deux pages de pub du New York Times, source de base du reporter en goguette par ici, assez édifiantes.

La première, imprimée dans l'édition du 30 avril, montre le président iranien Mahmoud Ahmadinejad sur le mode «Wanted» avec ce titre : «Comment empêcher l'Iran de développer des armes nucléaires et de financer la terreur ?» En pied de page, la quinzaine de think-tank et groupes de pressions ayant financé la page, tous pro-israéliens.

Illustration - Ce que disent les pubs du New York Times
(Le fond de l'image n'est pas le drapeau de l'ONU mais le dessus de lit de ma modeste mais fonctionnelle chambrette, une YMCA à deux pas de l'ONU)

Autre pleine page de pub, dans l'édition d'aujourd'hui, pour Atlantis, un hyper-méga hôtel des Bahamas, décrit comme le paradis sur terre. C'est d'une laideur rare mais notez que le dauphin à l'air très content.

Illustration - Ce que disent les pubs du New York Times

Pendant ce temps, les débats continuent à l'ONU. Il faut bien dire que journalistiquement, assister à 8h de discours, même si certains peuvent être fort intéressants, voire décisifs, n'est pas très rentable (à Paris, on attend du papier, Coco, et c'est bien légitime. Salut patron, oui, oui, je m'y remets là...). Sauf pour des interventions majeures, qui seront de toute façon reprises par toutes les agences et quotidiens du monde. En outre, il est beaucoup plus compliqué que prévu d'approcher les délégations. On tâchera tout de même d'agripper par la manche un ambassadeur emblématique des efforts sur le désarmement avant le départ, vendredi 7 mai. En attendant, cet après-midi, place aux jeunes et à leur rassemblement international, organisé non loin de Times Square. Et en attendant de lire leurs portraits dans un prochain numéro, voici en exclusivité planétaire la Une (très réussie, je trouve, merci Clémence à Paris) du Politis de ce jeudi :

Illustration - Ce que disent les pubs du New York Times


Haut de page

Voir aussi

Articles récents