Documentaires : secouer les chaînes

Des réalisateurs et des producteurs ont créé le Réseau des organisations du documentaire (ROD) pour défendre la place
et le statut des œuvres diffusées par la télévision publique.

Pas de quartier pour la télé ? Les réalisateurs et les producteurs de documentaires étaient plutôt remontés le 5 février, lors de la conférence de presse annonçant, au théâtre du Rond-Point à Paris, la création du Réseau des organisations du documentaire (ROD). S'ils aiment la télévision, elle le leur rend mal : « Il n'y a jamais eu autant de programmes appelés documentaires sur les chaînes publiques ­ et bénéficiant, à ce titre, de ses mécanismes de financement ­, alors qu'ils relèvent de plus en plus…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents

Campagne d’appel à dons

Appel à dons : Politis a besoin de vous !
Consultez la page dédiée à la campagne

YesYes se tient plus que jamais à votre service !

Souhaitez-vous recevoir les notifications de la rédaction de Politis ?

Ces notifications peuvent être facilement desactivées par la suite dans votre navigateur.