José Bové : « Pourquoi je suis candidat »

Expliquant les raisons qui le poussent finalement à se présenter à la présidentielle, le militant altermondialiste annonce trois thèmes phares
pour sa campagne : le « vivre ensemble », l’écologie et l’antilibéralisme.

Dans un troquet populaire de Versailles, apercevant José Bové, une dame se lève et se précipite : « Je ne me trompe pas ? Vous êtes bien celui qui se bat pour qu'on ne mange plus de la merde ? Continuez, s'il vous plaît ! » Une autre, un curieux chapeau vert très versaillais sur la tête, s'approche et tend la main : « Bravo, monsieur Bové, allez-y, ne vous laissez pas faire ! » Et quand le leader altermondialiste quitte le bistrot pour rejoindre le palais de justice de Versailles, le patron, approuvé par…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents

Campagne d’appel à dons

Appel à dons : Politis a besoin de vous !
Consultez la page dédiée à la campagne

YesYes se tient plus que jamais à votre service !

Souhaitez-vous recevoir les notifications de la rédaction de Politis ?

Ces notfications peuvent être facilement desactivées par la suite dans votre navigateur.