L'idéologie Sarkozy

On le compare à Le Pen, à Poujade, au général Boulanger, à Berlusconi. Rien de tout cela n’est inexact. Mais c’est le rapprochement avec les « néoconservateurs » américains qui nous semble le plus pertinent.

« Pragmatique » ou « idéologue » ? À propos de Nicolas Sarkozy, la question revient fréquemment. Comme elle venait quand le monde s'interrogeait encore sur la véritable identité politique de George W. Bush ou d'Ariel Sharon. « Pragmatique » rassure, « idéologue » inquiète. Mais l'un n'exclut pas l'autre. On peut avoir le sens des rapports de force, savoir parfois se replier en bon ordre, tout en sachant où l'on va. On peut zigzaguer sans perdre de vue l'objectif. Sarkozy est un néolibéral issu du mouvement…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Je choisis un pack
Achetez un pack de crédits
pour accéder à cet article.
Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents