Des démocraties à épithètes

Rémy Artignan  • 5 avril 2007 abonné·es

La représentation est en crise, paraît-il : fossé social entre le peuple et ses élus ; fossé idéologique aussi, avec le « non » du 29 mai 2005... Mais, soixante ans après le bon mot de Churchill, la démocratie

Envie de terminer cet article ? Nous vous l’offrons !

Il vous suffit de vous inscrire à notre newsletter hebdomadaire :

Vous préférez nous soutenir directement ?
Déjà abonné ?
(mot de passe oublié ?)
Politique
Temps de lecture : 2 minutes