Militantisme matinal

«~La France qui se lève tôt~» est bien décidée à « ~ faire du bruit ~ » jusqu'au 6 mai. Le collectif de la France « ~ qui travaille et ne vote pas Sarkozy ~ » a déjà fait parler de lui, le 10 avril, quand une trentaine de personnes ont défilé autour de la station Guy-Môquet, à Paris, dès six heures du matin. Le 13 avril, une autre action était prévue au métro Jaurès, à sept heures. Le collectif, composé de jeunes travailleurs « ~ non partisans ou multipartisans ~ » , entend réveiller les Français au cours…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents

Campagne d’appel à dons

Appel à dons : Politis a besoin de vous !
Consultez la page dédiée à la campagne

YesYes se tient plus que jamais à votre service !

Souhaitez-vous recevoir les notifications de la rédaction de Politis ?

Ces notfications peuvent être facilement desactivées par la suite dans votre navigateur.