Prendre le vent

L’éolien, énergie propre et renouvelable, est un marché prometteur pour les opérateurs. Mais il a aussi ses détracteurs. Dans l’Yonne et dans l’Aube, des habitants s’interrogent sur l’intérêt réel d’un parc d’éoliennes.

Christine Tréguier  • 12 avril 2007 abonné·es
Prendre le vent
© Plus d'informations sur et

Après avoir été montrée du doigt comme la lanterne rouge de l'Europe, la France se lance dans l'éolien. Cette énergie propre est l'une des voies préconisées pour sortir du tout-pétrole (et du tout-nucléaire) et tendre vers l'indispensable division par 2 ou 3 de nos pollutions énergétiques. Depuis deux ans, attirés par un prix de rachat de l'électricité élevé [^2], opérateurs et investisseurs financiers arpentent les campagnes à la recherche de sites pour implanter leurs parcs. Zones côtières bien sûr, mais aussi

Envie de terminer cet article ? Nous vous l’offrons !

Il vous suffit de vous inscrire à notre newsletter hebdomadaire :

Vous préférez nous soutenir directement ?
Déjà abonné ?
(mot de passe oublié ?)
Temps de lecture : 5 minutes