Chemins de traverse

En détournant les codes du carnet de voyage, deux albums,
l’un indien, l’autre français, s’engagent sur des itinéraires expérimentaux. Et invitent à de mystérieux transports.

Marion Dumand  • 3 mai 2007 abonné·es

La bande dessinée prend de plus en plus la route. À mi-chemin du reportage et de l'autobiographie, entre le carnet de croquis et le récit de voyage. Tant et si bien que le Centre Pompidou y a consacré, cet hiver, une exposition. Tant et si bien, également, que deux auteurs ont préféré prendre la tangente : l'Indien Sarnath Banerjee et le Français Nicolas de Crécy. Du genre du carnet de voyage, ils utilisent les codes. Comme l'espace parcouru : le premier nous entraîne de Londres à Calcutta, le

Envie de terminer cet article ? Nous vous l’offrons !

Il vous suffit de vous inscrire à notre newsletter hebdomadaire :

Vous préférez nous soutenir directement ?
Déjà abonné ?
(mot de passe oublié ?)
Culture
Temps de lecture : 3 minutes