« Constituer une force large et diverse »

Pour Pierre Cours-Salies, de « Gauche alternative 2007 », le scrutin de dimanche a permis au mouvement d’acquérir une autonomie.

Quel bilan tirez-vous de ce premier tour des législatives ? Pierre Cours-Salies : Après l'apogée de Nicolas Sarkozy, il ne pourra y avoir que la descente. Le risque serait que celle-ci soit accompagnée de la reconstitution de la gauche de résignation, avec des personnalités comme Jean-Claude Gayssot ou Paul Quilès 1. Il ne faudrait pas qu'on n'ait qu'un seul recours, incarné par ceux qui nous ont mis dans cette panade. Malgré les embûches, le mouvement Gauche alternative 2007 a acquis une autonomie en…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Je choisis un pack
Achetez un pack de crédits
pour accéder à cet article.
Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents