« La force de la classe dominante réside dans le collectivisme »

Dans leur nouvel essai, les sociologues Michel Pinçon et Monique Pinçon-Charlot montrent comment la grande bourgeoisie constitue une classe consciente de son pouvoir et cultivant la solidarité avec ses semblables.

En quoi l’utilisation de l’espace est pour la grande bourgeoisie un outil puissant de sa domination ? Michel Pinçon : La maîtrise de l’espace permet tout d’abord de pouvoir choisir son entourage. Que ce soient pour les milieux résidentiels ou les espaces consacrés aux loisirs ou aux vacances, la grande bourgeoisie sélectionne toujours des espaces spécifiques. À Paris, ce sont les VIe, VIIe, VIIIe et XVIe arrondissements ainsi que Neuilly et le sud du 17éme qui constituent un regroupement spatial des riches…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Je choisis un pack
Achetez un pack de crédits
pour accéder à cet article.
Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents