Le retour du héron

Bernard Langlois  • 13 septembre 2007 abonné·es

Chacun l'aura noté : le Héron cendré est de retour.

Le grand échassier avait pratiquement disparu depuis plusieurs mois, banni de nos contrées par un prédateur redoutable, ce Renard de Hongrie, durablement installé en son terrier au coeur de Paris. L'oiseau au long bec emmanché d'un long cou a-t-il surmonté sa peur ? Toujours est-il qu'il s'est remis à arpenter de ses longs pieds les rives médiatiques de nos ondes transparentes ainsi qu'aux plus beaux jours, où commères carpes et compères brochets font toujours mille tours. A-t-il faim ? Instruit par les leçons du fabuliste, il saura sans doute ne pas laisser passer l'occasion de se nourrir correctement.

Fût-ce d'un repas froid, puisque c'est ainsi, dit-on, que se déguste la vengeance.

Dominique Galouzeau de Villepin a toujours ce

Envie de terminer cet article ? Nous vous l’offrons !

Il vous suffit de vous inscrire à notre newsletter hebdomadaire :

Vous préférez nous soutenir directement ?
Déjà abonné ?
(mot de passe oublié ?)
Edito Bernard Langlois
Temps de lecture : 8 minutes