Les lignes de fracture de 2008

Deux questions se posent après l'éclatement de la crise bancaire et immobilière aux États-Unis: quelle sera l'ampleur du ralentissement de l'économie américaine, et dans quelle mesure va-t-il se propager au reste du monde~? Il s'agit en réalité d'une seule et même question. La récession aux États-Unis ne pourra être évitée que dans la mesure où les effets de cette crise seront reportés sur le reste du monde ou compensés par ce qui s'y passe. Le scénario d'atterrissage en douceur suppose que le déficit…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 5€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents

Campagne d’appel à dons

Appel à dons : Politis a besoin de vous !
Consultez la page dédiée à la campagne

YesYes se tient plus que jamais à votre service !

Souhaitez-vous recevoir les notifications de la rédaction de Politis ?

Ces notifications peuvent être facilement desactivées par la suite dans votre navigateur.